Recours au tribunal administratif

Le 11 février 2013, MontAvenir faisait opposition sur l'avis d'enquête du syndicat d'amélioration foncière du Mont-sur-Lausanne, en invoquant notamment les prix des terrains pratiqués, ridiculement bas. Ledit syndicat, via la commission de classification, nous a répondu, en tant que juge et partie (!) qu'elle maintenait les prix des terrains, justifiant sa réponse que les prix sont des valeurs d'échanges et non des valeurs vénales. L'association a donc fait recours contre cette position jugée inacceptable. Ce recours a été déposé le 3 février avec le concours de notre avocat qui connaît bien le dossier. Nous remercions nos adhérents, et ceux qui sont concernés par l'urbanisation abusive des nos communes, de soutenir cette action qui les concerne personnellement et qui affecte la valeur de leur patrimoine.